Faire un gommage : comment l’effectuer et à quelle fréquence ?

Le gommage est une étape importante dans le soin de la peau du visage. Il procure d’ailleurs de nombreux bénéfices. Malgré son utilité, il ne doit pas être intégré fréquemment dans sa routine de beauté.

En plus de la récurrence de sa réalisation, il est aussi important d’être vigilant dans le choix du produit. Souvent, il est conseillé d’opter pour un gommage visage naturel afin d’éviter les risques et offrir santé à la peau. Mais en quoi consiste réellement le gommage ? Et à quelle fréquence le réaliser ?

Le gommage : les principes de base

Le gommage est un soin prodigué à la peau du visage. Il consiste comme son nom l’indique à gommer la surface de l’épiderme afin d’éliminer les impuretés et les peaux mortes qui y sont accumulées. Pour y arriver, il demande l’application d’un soin spécifique contenant des micro-billes exfoliants ou d’un soin renfermant. Mais il existe également des produits dotés d’actifs enzymatiques ou chimiques capables de désencrasser les pores.

Généralement, le gommage à grains ou mécanique est réalisé par frottement. Il demande la réalisation de mouvements circulaires avec une légère pression. Ce qui facilite grandement l’action des ingrédients qui composent le produit. Cette solution d’exfoliation est très utilisée. Cependant, elle peut être irritante et abrasive si le soin est constitué de gros grains. Autant se tourner vers un gommage visage naturel à grains fins. De son côté, l’exfoliation sans grains ou chimique est dépourvue de grains. Le processus est activé par un léger massage. Le plus souvent, il est proposé sous forme de lotion ou de sérum. Il est appliqué comme un masque. Les composants actifs de ce type de soin ont la capacité à dissoudre par réaction chimique les impuretés et les cellules mortes. L’idéal serait d’effectuer le gommage avant l’application du masque visage et de tous les soins qui s’en suivent comme la crème de jour ou de nuit, la crème hydratante.

À lire sur ce thème :  Chirurgien esthétique : Pourquoi avoir une existence digitale ?

À quelle fréquence réaliser le gommage ?

La fréquence d’utilisation d’un gommage peut varier en fonction du type de peau. Cependant, la règle reste la même où il est déconseillé de l’exfolier tous les jours. L’idéal pour la peau du visage serait un soin hebdomadaire. Cela suffit amplement à soigner l’épiderme. Mais tout dépend essentiellement du type de peau.

Par ailleurs, ceux ou celles qui disposent d’une peau normale ou mixte peuvent effectuer jusqu’à deux gommages par semaine au maximum. En revanche, une peau sensible ou mature ne doit être exfoliée qu’une fois tous les quinze jours. Cet état de peau peut être irrité très facilement. En même temps, il faut privilégier les gommages doux.

En ce qui concerne la peau sèche, il est possible d’entamer l’application d’un gommage visage naturel une fois par semaine. Tandis qu’une peau à tendance grasse peut bénéficier de deux gommages par semaine afin d’éliminer l’excès de sébum et les peaux mortes.
En matière d’exfoliation, il est plutôt idéal d’appliquer les soins le soir puisque la peau est plus réceptive aux soins associés, notamment la stimulation du renouvellement cellulaire. D’autant plus qu’elle est moins exposée aux polluants et au stress. Elle est de surcroit moins étouffée par le maquillage.

Les avantages du gommage en quelques mots

Le gommage est une étape à inclure dans sa routine beauté. Il est la solution la plus efficace pour ôter les saletés qui obstruent les pores et les cellules mortes accumulées à la surface de l’épiderme. Après ce rituel, il est possible d’obtenir une peau lisse, brillante et soyeuse. D’autant plus qu’elle sera plus réceptive aux actifs inclus dans les produits comme dans un gommage visage naturel.
Cette action de gommage optimise en même temps l’efficacité des soins qu’ils soient raffermissants, nourrissants ou hydratants. Il est aussi la meilleure solution pour stimuler le renouvellement des cellules de l’épiderme. Il favorise en parallèle la circulation sanguine grâce au léger massage effectué.

À lire sur ce thème :  Comment savoir quel rouge à lèvres acheter ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.